Webvert

Interview de Lucile Quero : autrice du Guide de la création responsable

Rédigé le 07/12/2021 par Youen Chéné

Interview

Qui est est l’auteure du Guide de la création responsable?

En juillet dernier sur le slack des designers éthiques, est apparu un message de Lucile Quero présentant une précommande sur ulule de son livre Le Guide de la création responsable. Ce livre s’intéresse à la création graphique sur papier, les bonnes vieilles impressions. Nous l’avons reçu fin octobre et nous avons découvert un monde plus complexe qu’il n’y parait.

Lucile Quero avec son livre dans les mains

Interview

Bonjour, Lucile peux-tu présenter? Quel est ton parcours?
  • Je m’appelle Lucile Quero, je suis graphiste et directrice artistique. J’ai travaillé comme salarié dans des agences de communication digitale pour de gros clients comme la FDJ, Adidas, Côte d’Or. J’ai souhaité faire une césure, et j’ai réalisé un voyage en Amérique Latine, c’est là ou j’ai développé mon écologie intérieure et que je me suis intéressée de plus en plus au bien être humain et planétaire. Ainsi j’ai souhaité l’appliquer aussi dans ma vie professionnelle.

  • C’est pourquoi j’ai créé Ailes Design, mon studio de création graphique et de conseil en éco-conception où j’aide les entrepreneurs et entrepreneuses à créer leur univers graphique éco-conçu.

  • Je travaille dans les domaines du développement durable, de la RSE, du développement personnel et du bien être.J’ai choisi de mettre mes compétences et mon savoir-faire en design au service d’un quotidien plus innovant, engageant, éthique et responsable. -En ce qui concerne mon parcours scolaire, j’ai fait une MANAA, une Mise à Niveau en Arts Appliqués, un BTS en option médias imprimés et un Master en Direction Artistique Numérique.

Cette année, tu t’es engagé dans l’écriture d’un livre Guide de la création responsable. Quelle en a été la genèse?
  • J’ai commencé à rédiger ce livre lorsque je me suis formée seule à l’éco-conception. Je trouvais le sujet passionnant et j’ai souhaité transmettre tout mon savoir acquis aux autres créatifs. J’étais stupéfaite de voir à quels points nos créations graphiques pouvaient avoir un impact négatif sur la planète et je voulais limiter ces dégâts. J’ai trouvé des solutions et aujourd’hui trop peu de graphistes les connaissent. Ce ne sont pas des choses qu’on apprend en étude de graphisme malheureusement.

Quels sont les principaux sujets que tu abordes dans ton livre?
  • Dans mon livre j’aborde trois parties : tout d’abord je fais un état des lieux du monde de la création en faisant un parallèle avec notre environnement et la responsabilité sociétale que rencontrent les concepteurs. Ensuite je parle de comment je vois l’avenir du design graphique en définissant l’éco-conception, et les nouveaux modèles de production que tous designers devraient connaître. Enfin j’explique ma méthode d’éco-conception graphique.

As-tu pu facilement accéder aux informations? As tu eu des freins de la part des professionnels de l’impression ou au contraire?
  • J’ai eu du mal à trouver des informations sur le sujet, je ne trouvais rien en France, ça a été une raison de plus pour publier mes recherches. J’ai fait des recherches dans les pays étrangers et j’ai pu trouver des choses notamment en Espagne, au Canada ou aux États Unis. Ensuite du côté des fournisseurs types imprimeurs, ils étaient souvent réticents face à mes nombreuses questions. Certains ne savaient pas y répondre ou d’autres n’étaient pas totalement transparents avec moi sur leur façon de faire, voire même certains m’ont menti pour que je puisse collaborer avec eux. D’où l’importance de bien s’informer sur les prestataires avec qui nous travaillons.

En publiant ton livre, tu as auto-appliqué les principes d’éco-conception. Alors quels choix as-tu fait pour ton livre? Dis nous tout.
  • En effet, ça me paraissait être une évidence de réaliser mon livre de manière totalement éco-conçu ! Je voulais que mon livre reflète son contenu. Donc le livre a été conçu de manière à limiter au maximum les effets négatifs possibles du graphisme. Il utilise le moins d’encre possible grâce à la méthode d’éco-encrage par exemple, les typographies ont été sélectionnées pour consommer moins d’encre à l’impression. Ce sont la Ryman Eco par Ryman Stationery et l’agence Grey London, la Century Gothic par la Fonderie Monotype et Times New Roman par Victor Lardent.

  • Ensuite en ce qui concerne les matériaux je souhaitais qu’ils soient les plus nobles possibles. J’ai choisi un papier de couverture du fabricant Favini, le nom de la gamme est le Crush Raisin. C’est un papier fabriqué avec 100% d’énergie renouvelable, sa composition contient 15% de résidus de raison. Il est labellisé FSC, biodégradable, sans OGM et composé de 40% de fibres recyclées. Pour l’intérieur du livre, il est imprimé sur du Recytal Matt, un papier composé de 100% de fibres recyclées, il est certifié FSC et fabriqué en France.

  • L’encre utilisée est végétale, pour éliminer les problèmes de toxicité pendant le processus d’impression, réduisant ainsi les risques pour la santé et les émissions de CO2.

Si tu devais donner un ou deux conseils pour quelqu’un qui fait de la création graphique en vue de les imprimer pour son entreprise ou pour ses clients, quels seraient-ils?
  • Avant de vous lancer dans la création, bien définir les objectifs de votre projet et déterminer s' il aura un impact sur la planète. Si oui, se poser les bonnes questions : Comment limiter cet impact ? Ensuite penser durabilité et minimiser les matériaux dans le cas d’un projet physique. Essayer d’avoir systématiquement un message positif dans vos créations.

  • Travailler avec des fournisseurs locaux pour réduire le temps de transports et ainsi réduire les émissions de carburant.

  • Pour finir, pourquoi pas choisir des entreprises alimentées en énergies renouvelables si possible.

Comment en savoir plus?
Quels sont tes futurs projets?
  • Je suis en train de créer une formation à destination des graphistes pour apprendre à faire de l’éco-conception graphique. Ce sera une formation complète sur 12 semaines, soit 4 mois qui sera constituée de vidéos, tutos, supports PDF et qui délivrera une attestation. J’aimerais pouvoir intervenir dans les écoles aussi d’ici quelques mois.

Mentions légales

Ce site est garanti sans cookies 🍪, un vrai respect de votre vie privée.

logo linkedin logo twitter logo zei world